Gazette mars 2015

Au programme, un édito sur le coup d’état de novembre 2014 et la période de transition qui a suivi, le compte-rendu du voyage du président en novembre 2014, et le compte-rendu de l’Assemblée Générale de Janvier 2015, et quelques brèves.

Bernard er chef nov 2015Compte rendu de voyage du président,  du 19 au 28 novembre 2014

Généralités 

Une bonne année pour l’ensemble des récoltes (mil, arachide, niébé), compte tenu de pluies régulières et pendant une longue période. Au point que le 19 novembre les récoltes n’étaient pas toutes engrangées, c’est la première fois en cette saison que je circule entre des champs encore remplis de cannes et tiges de mil !

Situation politique 

La révolution du 30 octobre a été « exemplaire ». Le peuple burkinabé est habitué à supporter beaucoup de choses, mais il a des principes, hérités de sa 2ième révolution, celle de Thomas Sankara de 1983), et le pouvoir accaparé par Blaise Compaoré, auteur du coup d’état en 1987, puis élu « démocratiquement » en 1991, puis 1998, puis 2005, puis 2010, et qui souhaitait confisquer ce pouvoir en rechangeant une nième fois la constitution pour pouvoir se représenter, a été la goutte de trop. Une charte pour la nomination d’un président de transition pour 1 an, avec l’insertion de la société civile dans le gouvernement, comprenant des représentants des jeunes, des femmes, des autorités religieuses, des Associations et des principaux partis politiques (y compris le CDP, parti de Blaise Compaoré), a été établie en un temps record, et la maîtrise du pays par les militaires, a été remise dans les mains d’un civil en moins de 3 semaines. Un exemple dont beaucoup de pays pourraient s’inspirer……(à suivre dans laGazette mars 2015 42 page 3 )

Publicités
Cet article, publié dans Gazettes, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.